Forum de l'Association Promocom

Ce forum, en lien direct avec le site association-promocom.fr, permet à toute personne en situation de souffrance liée au travail de s'exprimer et de poser ses questions


    longue souffrance puis licencier pour cause réel et sérieuse

    Partagez

    denis62

    Messages : 1
    Date d'inscription : 13/12/2012

    longue souffrance puis licencier pour cause réel et sérieuse

    Message  denis62 le Jeu 13 Déc - 15:28

    voila

    Au 18 Décembre je ne ferais plus partie de cette usine que j'ai vu évoluer
    je suis licencié (le seul)et c'est pas à cause de la crise je suis dehors pour le motif "cause réelle et sérieuse" a 52 ans et 21 ans d'ancienneté
    cette usine je l'ai vu naitre de 75 ouvriers on est passé a 300 et les dernières années ont été terrible pour moi
    je me demande encore comment cela est arrivée
    je vais essayer de l'expliquer

    pas apprécié par la maitrise
    je me suis dévalorisé avec les années en ne cherchant plus a me mettre en avant et pourquoi faire
    en ne participant plus aux boites a idées de l'entreprise
    ma médaille de 20 ans de travail je refusait d'aller la chercher même si j'avais de l'argent
    mais j'ai dû quand même la demander pour éviter les conflits a la maison
    pas de reconnaissance du savoir aucune évolution dans la société
    21 ans ancienneté et toujours opérateur je me suis fait une raison
    mais aussi non reconnu chaque année pour les augmentations individuelle 4 en 21 ans et coefficient 1 seul par obligation de 10 années d'ancienneté (ils m'ont même oublié j'ai du réclamé)
    je me suis remis en question cela a commencé avec un changement d'équipe mais il y avait des rancunes de ma maitrise
    ils m'ont muté de secteur" pour me punir" (je ne peux le prouver mais pas beaucoup de personnes ne veulent ce poste mais bon il fallait bosser
    puis avec les évolution il fallait former les interimaires j'avais peut être une obligation je l ai fait, puis ce sont les intérimaires
    qui ont commencé a former d'autres intérimaires, je retournais au placard mais quand il y avait des problèmes on revenait me voir
    techniquement on pouvait compter sur moi
    puis il y a eu des ouvertures de postes j'ai toujours postulé mais bon je savais qu'il fermait la porte je me suis remis en question j'ai demandé de passé un bilan de compétence
    ce bilan je le connaissais d'avance (je me connais)mais le management qu'il rechercher n'était ce que j'étais capable de faire
    a chaque entretien avec ma maitrise je leur disais que je voulais retourner dans le secteur ou j'avais commencé et j'attendais que les personnes qui m'y ont mis me réintègre j'étais obstiné peut être mon défaut
    et les années passèrent je ne sais pas combien mais beaucoup j'ai eu l'opportunité de faire une demande officiel elle a été entendu je suis partie dans le secteur ou je voulais allé mais toujours dans la crainte des rancunes du passé de la maitrise
    j' avais la chance d’intégrer un groupe de personne une équipe ou j' ai lié des liens il me comprenait on était une bonne équipe et assez éloigné de la maitrise comme le travail était bien fais mais avec les années cela à changer,les chefs ont tourné et il commença la chasse j'appelle ça la chasse les moindres faits et gestes doivent être enregistrer et la nouvelle maitrise devait faire ses preuves et une fois de plus je me trouvais dans le collimateur avec un changement d'atelier parce que je n'en faisait pas assez soit disant mais j'étais comparable a d'autre en le prouvant mais bon je suis allé dans cet atelier et là commença mon calvaire
    le seul atelier ou tout ce qui se faisait été enregistré par code barre et en plus il me mettait un suivi personnalité que j ai eu du mal à accepter(par lettre recommander avec sanction ) et depuis ce temps je n'arrive plus a travailler normalement toujours entrain de penser que l'on me surveille,les choses que je faisais facilement avant devenaient difficile toujours entrain de m'autocontroler peur de mal faire on me flatter en me disant que je travailler bien aucune réaction de ma part car je faisait le pourquoi j'étais payé et cela je le disais haut et fort mais ma productivité n'était pas la ils ont finit par faire des comparaisons avec de jeunes interimaires et d'autre et voila je suis en préavis
    il y a quelques dates a retenir 2009 1 journée de mise a pied sanction dénoncé,et reconfirmé,alerte inspecteur du travail, 2011 3 jours de mise à pied sanction puis dénoncé alerte médecin du travail puis dépression puis ouverture de ma part d'un dialogue via le médecin du travail pour une médiation rien ni fais ma situation c'est empirée ...
    entretien qui envisage mon licenciement 2h sur ma productivité j'avais trop d'argument malgré cela
    mon licenciement m'est annoncé par téléphone le 16/10 le 17/10 je me rends à mon travail accueillis par huissier et chef de production ...................mon motif de licenciement est pour cause réelle sérieuse j'ai alerté les média avec parution dans la Voix du Nord les élues qui m'ont soutenu mais malheureusement pas les collègues qui étaient proche de moi et qui ont tous vue
    heureusement je me suis assuré de fait

    voila les quelques phrases qui résument 21 ans dans une société qui gagne de l'argent
    mon affaire va allé au prudhomme,et ils vont la faire durée dans le temps" pour payer" et moi 52 ans sans emploi je me suis battu je me suis occupé et après j'en ai peur...
    ce soir je vais au groupe de parole de l'association pour une fois de plus en parler


      La date/heure actuelle est Lun 10 Déc - 5:01